Cancer de la prostate – Facteurs de risque

Avoir plus de 50 ans:

L’âge est le facteur de risque le plus important en ce qui concerne le cancer de la prostate.  Le risque commence à augmenter à 50 ans et la plupart des cas sont diagnostiqués chez des hommes de plus de 65 ans.

Avoir des antécédents familiaux de cancer de la prostate:

Des études démontrent que certaines mutations génétiques héréditaires peuvent faire augmenter le risque de cancer de la prostate et que le risque est supérieur si un parent au premier degré (père, mère, sœur, frère) a eu un cancer de la prostate. Votre risque s’accroît avec chaque parent de premier degré atteint de la maladie.  Mais il n’y a qu’un très faible nombre de cas de cancer de la prostate qui sont liés à ces mutations génétiques.

L’embonpoint

Vous courez moins de risques si vous avez et maintenez un poids santé.

Alimentation déficiente

Les gras saturés peuvent accroître la production de testostérone et favoriser la croissance des cellules du cancer de la prostate. Le manque de fibres et autres phytonutriments riches en antioxydants (vitamines C, E) sont parmi les causes principales des cancers de la prostate.

Alimentation riche en matières grasses et en produits laitiers 

Certaines études ont démontrés la possibilité qu’une alimentation riche en matières grasses, en particulier en graisse animale (présente dans le lait et les produits laitiers) fasse augmenter le risque de cancer de la prostate.

D’autres études ont laissé entendre que les hommes qui consomment une grande quantité de produits laitiers pourraient aussi être plus à risque car les produits laitiers contiennent également du calcium et des apports en calcium pourraient accroître le risque d’apparition du cancer de la prostate.

Les viandes rouges transformées augmentent les risques de cancer
Les viandes rouges transformées augmentent les risques de cancer

Alimentation riche en viande rouge ou transformée

De nombreuses études démontrent qu’une inflammation de la prostate qui dure longtemps accroît le risque de cancer de la prostate. Elle le fait aussi grossir et se propager plus rapidement.

Certaines études démontrent qu’une grande consommation de viande rouge (bœuf, agneau, porc, veau) peut accroître le risque de cancer de la prostate.  Manger beaucoup de viande transformée comme le bacon et la saucisse à hot-dog peut aussi faire augmenter ce risque.

La consommation de viande blanche (poulet, dinde) ne fait pas augmenter votre risque de cancer de la prostate.

Exposition à des taux élevés de testostérone

Les androgènes sont un type d’hormones mâles qui seraient liés à l’apparition et à la croissance du cancer de la prostate.  La testostérone en est la principale.  Quand le corps utilise, ou métabolise la testostérone, il forme du dihydrotestostérone (DHT) et une exposition prolongée à des taux élevés de testostérone et de DHT pourrait accroître le risque de cancer de la prostate. D’ailleurs, l’hormonothérapie qui bloque la production de ces hormones par le corps est l’un des traitements du cancer de la prostate.

Grande taille à l’âge adulte

Des études indiquent que plus un homme est grand, plus il risque d’être atteint du cancer de la prostate.  Ceci serait attribuable à  des facteurs développementaux qui influencent la croissance dans l’utérus, durant l’enfance et durant l’adolescence et qui feraient augmenter le risque de cancer de la prostate.

Références :

Nous vous suggérons fortement de visiter le site de la société canadienne du Cancer www.cancer.ca qui se veut des plus complets et qui traite du sujet de façon très scientifique et surtout très professionnelle.  Toutes les informations mentionnées plus haut s’y retrouvent en plus complet.  Il en est de même avec Passeport Santé.

 

You cannot copy content of this page