Plantes aphrodisiaques et leur mécanisme de fonctionnement

Depuis que le monde est monde

L’utilisation de plantes ou de produits à base de plantes pour stimuler le désir sexuel et pour améliorer la performance et le plaisir est presque aussi vieille que la race humaine elle-même.  Diverses herbes ont été utilisées par des personnes de différentes cultures pour traiter les conditions de l’infertilité masculine ou pour le traitement des troubles de la reproduction. Ils ont également été préconisés pour améliorer le désir sexuel ainsi que la performance sexuelle, la dysfonction érectile, la vasodilatation, l’augmentation du niveau de testostérone et les monoamines (neurotransmetteurs) du cerveau et ainsi de suite, sont tous des avantages médicinales suggérés de ces herbes [1].

Sceptiques à les utiliser ?

En l’absence d’efficacité clinique et des données de sécurité sur plusieurs de ces herbes, les gens sont sceptiques à les utiliser. Par contre, plusieurs végétaux ont fait l’objet d’essaies cliniques et ont démontrés qu’ils avaient sur le mécanisme physique sexuel de l’homme et de la femme et sur la libido en général un effet réel.  Par exemple, les tubercules du butéa (Butea superba Roxb) qui ont longtemps été consommés comme une médecine traditionnelle pour la promotion de la vigueur sexuelle masculine a passé avec succès des essaies cliniques.  Il en est de même avec l’extrait de racine d’Ashwagandha connu comme le ginseng indien couramment utilisé en médecine ayurvédique qui fut administré aux patients oligospermiques et a entraîné une amélioration significative de l’activité spermatogène et des taux d’hormone sérique par rapport au placebo traité [2].  Pour sa part la maca a amélioré la fertilité tant chez les hommes que chez les femmes [3, 4].  La maca n’active pas les récepteurs androgènes et peut effectivement bloquer les récepteurs androgènes [5, 6]. Enfin, la liste est longue (voir section plante et végétaux aphrosidiaques).

RÉFÉRENCES

[1] : N. S. Chauhan, D. K. Saraf, and V. K. Dixit, “Effect of vajikaran rasayana herbs on pituitary-gonadal axis,” European Journal of Integrative Medicine, vol. 2, no. 2, pp. 89–91, 2010. View at Publisher · View at Google Scholar · View at Scopus

[2]: V. R. Ambiye, D. Langade, S. Dongre, P. Aptikar, M. Kulkarni, and A. Dongre, “Clinical evaluation of the spermatogenic activity of the root extract of Ashwagandha (Withania somnifera) in oligospermic males: a pilot study,” Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, vol. 2013, Article ID 571420, 6 pages, 2013.

(3):  G. F. Gonzalez, A. Córdova, K. Vega, A. Chung, A. Villena, and C. Góñez, “Effect of Lepidium meyenii (Maca), a root with aphrodisiac and fertility-enhancing propeties, on serum reproductive hormone levels in adult healthy men,” Journal of Endocrinology, vol. 176, no. 1, pp. 163–168, 2003.

(4): G. F. Gonzales, A. Córdova, K. Vega et al., “Effect of Lepidium meyenii (MACA) on sexual desire and its absent relationship with serum testosterone levels in adult healthy men,” Andrologia, vol. 34, no. 6, pp. 367–372, 2002.

(5): G. F. Gonzales, S. Miranda, J. Nieto et al., “Red maca (Lepidium meyenii) reduced prostate size in rats.,” eproductive Biology and Endocrinology, vol. 3, article 5, 2005.

(6): F. Chung, J. Rubio, C. Gonzales, M. Gasco, and G. F. Gonzales, “Dose-response effects of Lepidium meyenii (Maca) aqueous extract on testicular function and weight of different organs in adult rats,” Journal of Ethnopharmacology, vol. 98, no. 1-2, pp. 143–147, 2005.

(7)  G. Singh and T. Mukherjee, “Herbal aphrodisiacs: a review,” Indian Drugs, vol. 35, no. 4, pp. 175–182, 1998.

(8) The Ayurvedic Pharmacoepia of India, Part 1–4, Government of India, Ministry of Health and Family Welfare, Department of Indian System of Medicine & Homeopathy, New Delhi, India, 1999.

(9): A. J. Afolayan and M. T. Yakubu, “Erectile dysfunction management options in Nigeria,” Journal of Sexual Medicine, vol. 6, no. 4, pp. 1090–1102, 2009.

(10): W. Low and H. Tan, “Asian traditional medicine for erectile dysfunction,” The Journal of Men’s Health and Gender, vol. 4, no. 3, pp. 245–250, 2007.

(11): H. S. Puri, Rasayana: Ayurvedic Herbs for Longevity and Rejuvenation, CRC Press, New Delhi, India, 2002.

You cannot copy content of this page